top of page

La sensibilisation Derniers Secours

Déclinaison francophone de Last Aid - déjà dispensée dans une vingtaine de pays dans le monde - Derniers Secours évoque l’approche globale de la fin de vie dans ses dimensions physique, psychique, sociale et spirituelle. La personne n’est pas considérée uniquement selon sa condition physique ou son état de santé. Parce que la fin de vie c’est encore la vie dans tous ses aspects.

dernier_secours_illu5.png

Cette sensibilisation est gratuite et ouverte à tous (possibilité de participation aux frais : jusqu'à 20€)

Elle est animée bénévolement par un binôme soignant/non soignant expérimenté en soins palliatifs.

Les inscriptions se font sur le site, en complétant le formulaire d'inscription.

Voir les sessions à venir.

Découvrez Derniers Secours en vidéo :
Thèmes et sujets abordés

Le cours Derniers Secours enseigne quelques étapes clés, il apporte des repères et des conseils simples pour des gestes, des mots : un savoir-être pour accompagner, entourer et prendre soin d’une personne gravement malade.

La sensibilisation transmet les fondamentaux à travers quatre thèmes.

DS_icon-removebg-preview.png

La mort fait partie de la vie

DS_icon-removebg-preview.png

Anticiper et se préparer

DS_icon-removebg-preview.png

Soulager les souffrances

DS_icon-removebg-preview.png

Dire adieu

Ces quatre modules permettent d’évoquer des aspects concrets comme le processus de la fin de vie et ses symptômes, de donner des « outils » : quelques gestes pratiques à apporter (soins de bouche, points d’acupression…), des mots qui soulagent. Les formateurs traitent aussi des directives anticipées, de la personne de confiance. Enfin, l’accompagnement spirituel, les obsèques, les rituels, et le travail de deuil sont abordés dans la dernière partie de la formation.

Trois grands objectifs

Susciter une discussion – trop souvent évitée ou repoussée - autour de la mort et de la fin de vie.

 

Renforcer les ressources et restaurer la confiance de chacun dans sa capacité à prendre soin de ses proches malades ou en fin de vie.

 

Permettre une prise de conscience : la fin de vie ne relève pas que de la médecine, elle est l’affaire de tous.

Pour construire une société solidaire, nous pouvons tous connaître les gestes de Premiers Secours
Pour construire une société solidaire, nous pourrions tous
nous former aux Derniers Secours.

logo.png
Un projet porté par la Société Française d’Accompagnement et de Soins Palliatifs
bottom of page